05 mars 2008

comme un cheval mort

il avait promis "je couvrirais ton corps de pétales" mais il n'avait pas précisé "et ensuite tu rachèteras des meubles"Les pétales, c'est bien joli et romantique, mais ensuite il faut les ramasser et pour peu qu'on ait marché dessus, on les retrouve écrasés sur la moquette et la caution est niquée. Forcément ça énerve.Du coup, le petit jardinier de l'amour pourrait bien finir avec un râteau...
Posté par jean_christophe à 18:03 - Commentaires [20] - Permalien [#]