chapeau__

Sapristi ! Ca prendra le temps que ça prendra, mais l'histoire retiendra mon nom ! s'exclama Amédée Labranlette


Pas de temps, peu de post, d'où un dessin un peu défouloir sur un coin de carnet, histoire d'alimenter ceblog. Sinon, je dédie ce dessin aux madames Poignet (ou Poigné ou Poignée) qui ont eu un jour le malheur de perdre leur mari.